L'île Mythique

Hanaka
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Hanaka

Aller en bas 
AuteurMessage
Luen
Admin
Admin


Nombre de messages : 158
Age : 31
Localisation : Est-ce un endroit réel ou un rêve...?
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Hanaka   Mar 30 Jan - 11:01



Un monde...légendes, contes et histoires imaginées omniprésents...et pourtant cet endroit reste semblable à celui des humains, malgré tout.

-Un peu de calme s'il vous plaît. Je souhaiterais vous présenter votre nouvel élève.
Une personne vêtue de l'uniforme lycéen rentra lentement et souris à la salle.
-Enchanté ! Je m'appelle Lierre.
-Voici le premier avatar que l'on nous envoie depuis longtemps.
Des chuchotements de surprise se furent entendre dans tout la classe tandis que l'élève souriait tranquillement d'un air paresseux dans cette salle grise construite en marbre. Pour l'occasion, cet élève avait bien soigné son apparence. Ses cheveux noirs et gris peignés reposaient tranquillement sur ses épaules, et ses yeux violets observaient les autres pour essayer de voir ce qu'ils étaient. Il dénombra une nymphe, un vampire, et un naga qui essayait de se concentrer pour ne pas bouger, son corps prenant énormément de place. Il y avait aussi un centaure qui observait le paysage, et d'autres créatures qu'il ne connaissait pas vraiment. Les trois quarts de la classe étaient tout de même composés d'humain...une bonne trentaine au total. Dans une école si prestigieuse, cela semblait plutôt normal. Malgré cela, on voyait bien que certains étaient spéciaux.
-Et c'est l'envoyé de qui cette fille ? Questionna un impertinent.
Le nouvel élève se pris tout à coup d'un fou-rire incroyable.
-Le dieu de la mort. On se connaît ?
La personne qui avait posé cette question blêmit et préféra se concentrer sur son travail. Le nouvel élève alla s'asseoir à côté d'un humain banal, mais portant un nombre incroyable de bracelets, de piercing, de barrettes et de bagues en argent.
-Eh ? Chuchota Lierre. Normalement on a pas le droit de porter des bijoux de ce genre, c'est de la frivolité et c'est interdit ici.
-Hahaha ! Je suis obligé...
-Obligé ?
-Ces objets sont des sortes de sceaux. Je suis à moitié loup-garou, et il me les faut. Sinon, je risque d'être incontrôlable. C'est la première fois que tu sors du monde des dieux, je présume ? Moi c'est Dash.
-Heu...oui...enchanté....
-C'est vrai que tu est un avatar de la mort ? Elle est comment ? Je veut dire, la mort ? Elle a une faux ? C'est vraiment un squellette ? Elle est jolie ?
« Il a rien d'autre à faire que de me demander tout ça ? Je ne l'ai jamais vue moi...Et puis...il n'y aurait aucun aucun humain normal par ici on dirait. Cette classe risque fort d'être amusante. » pensa-t-il.
Le cour commença, et tout le monde se concentra.
-Bien. Si tu veut me demander quelque chose, mon nom est Rudrae, n'hésite pas à m'appeler. Les autres, aidez votre camarade à rattraper, je vais commencer le cours de calligraphie et de gravure. Bortar, viens distribuer les plaques de pierre.
Un nain entra par la porte, tirant une charrette remplie de pierres plates et épaisses. Malgré sa petite taille, sa force semblait largement compenser. Il s'appliqua à poser une pierre sur chacun des bureaux en marbre de la salle, à la verticale. Désormais, chacun des bureaux ressemblait à une pierre tombale, et la faible lampe de la salle commença à faiblir. La voix du professeur se fit entendre :
-Ha oui, Lierre, vous n'avez aucun problème avec le noir ?
-Heu, non, Monsieur.
Tandis que le nain leur distribuais un marteau et un burin, tous deux fluorescents, Dash activa une sorte de loquet sur chacun de ses bijoux. Rudrae leur demanda de graver un simple trait horizontal en plein milieu avec ces deux outils, ce qu'ils firent sans problème, la pierre semblait presque en beurre...désormais un trait clair se répétait dans toute la salle, semblable à un spectre éclaté.
-Ne soyez pas effrayé si les inscriptions se positionnent d'elles-même ! Maintenant tracez-moi un trait vertical à un tiers en partant du haut.
« Un trait vertical ? Mais... » se dit Lierre alarmé.
-Faites un cercle autour de l'intersection, fit Rudrae d'un ton pressant. Tous en même temps !
Les inscription ressemblaient maintenant chacune à des pierres tombales...elles commencèrent à s'animer pour former un cercle autour de salle désormais noire. Les inscriptions avaient prises la même couleur que leurs outils : un vert pâle légèrement phosforescent. Lierre regardait, alerte, les élèves qui n'avaient pas l'air dérangés par ce phénomène. Il se mis à transpirer.
« Qu'est-ce qu'il se passe ? »
Puis tout sembla se dissoudre. Ils se retrouvèrent tous dans une sorte de plaine macabre enfoncée dans la nuit, cerclée d'une haie de bois pourri et des tombes fluorescentes. Au bout de ce qui semblait être un cimnetière se trouvait un tableau vieilli et une craie. Le professeur se dirigea vers le tableau et commença à écrire lentement : « Cours de calligraphie ».
Les élèves allèrent tous s'asseoir dans les fosses, creusées, comme sur un banc imaginaire, tournés vers un bureau imaginaire. La lune auparavant cachée par un nuage apparu, et les élèves se révelèrent putréfiés, des sortes de cadavres ambulants.
« Qu'est-ce que c'est que....cette école ?! »
Un cadavre en particulier assis sur une pierre avec l'inscription « Murambre » se leva et l'approcha, sa carrure ressemblait étrangement à celle du centaure vu précédemment. L'élève semblait paralysé devant cette vision cauchemardesque. Il entendit le mort l'appeler :
-Avatar, avatar...réveille-toi avant qu'il ne soit trop tard...Avatar...avatar...?
-Hein ?!
Sursaut. Le centaure, en chair et en os, le regardait d'un air inquiet.
-Murambre ? demanda Lierre, les yeux exorbités.
-Quoi ? Comment peut-tu connaître mon nom ?
-Alors c'est ça ton nom ? rigola Dash. Tu nous le cache depuis le début de l'année ! Hé la nouvelle, t'a deviné comment ?
Lierre tendit un regard de travers à Rudrae et Murambre qui le regardaient inquiets, et s'évanoui.
A son réveil, il avait changé d'endroit et se trouvait dans une pièce lumineuse. Ses yeux le piquaient à cause de la lumière trop vive.
« Sûrement l'infirmerie. Bah, je me demande bien ce qu'il c'est passé. »
Des lits étaient disposés en rangée, tout comme des armoires traditionnelles. Une fille ornée d'oreilles étrangement pointues semblait préparer des médicaments. Elle remarqua soudainement que son patient s'était réveillé, elle se dirigea alors vers lui.
-Coucou le nouveau ! Moi c'est Yori ! Je remplace l'infirmière ! Comment va-tu ?
-Je...il c'est passé quoi ?
-A ce que ton professeur m'a dit, tu a été affecté par un mauvais esprit. Ca t'arrive souvent ?
-Je comprend pas...il y a des esprits ici ?
-Tu n'a jamais tué personne encore ? Aucun esprit ne t'a jamais affecté ?
Il fit non de la tête.
-Alors il faudrat que tu fasse attention. Les mauvaises intentions sont nombreuses ici, et tout le monde cherche à se protéger.
Comme elle regardait derrière elle, Lierre tourna la tête pour aperçevoir Dash.
-A part certain qui s'en contrefichent totalement. N'est-ce pas ?
-Ha, soit pas si sévère ! J'ai juste de la chance grace à ces breloques, mais sans elles je serait totalement perdu et encerclé d'esprits vengeurs, tu ne pense pas ?
-Peut-être...mais pour un humain à moitié loup-garou, tu n'est pas très prudent.
-Tu pense qu'étant une petite elfette dépendante de l'Araldia, tu est plus prudente ? Surtout en t'approchant de cette fille, dit-il en me jetant un regard dédaigneux. Il a beau avoir l'air sympathique on ne sait pas encore qui il est vraiment.
Yori lança un sourire narquois à son camarade et commença à lui raconter une histoire. Lierre tenta de se rendormir mais elle l'en empêcha avec un regard suppliant.
-C'est bien toi n'est-ce pas ? L'ange que j'ai vu qui a emmené ma mère vers le paradis ?
-De...de quoi ? Je viens juste de terminer ma formation au monde des dieux, je n'ai encore aidé personne à partir vers l'au-delà. De plus je n'ai encore jamais fait la moindre transformation, lâcha fermement Lierre. Ce sont effectivement les avatars qui ont cette tâche, mais nous sommes tous remplacés un jour. On est immortels, pas invincibles.
Yori et Dash lancèrent un regard d'incompréhension. Il avaient encore une image dans la tête stéréotypée d'un être tout-puissant.
« Ding ! Ding ! Ding ! »
Dash lança un regard entendu à Yori et s'éclipsa avec un signe de la main alors qu'elle expliquais à Lierre que c'était l'heure d'aller manger.
-Quoi ? Déjà deux heures sont passées !! Mais...enfin, tanpis. Où est le lieu ou l'on doit manger ?
-Je...je vais t'indiquer la démarche à suivre. C'est légèrement compliqué, mais tu va t'y faire. Au fait désolé pour les autres, ils n'ont pas encore compris que tu n'était pas une fille. Ca doit être à cause de tes cheveux longs, ici c'est assez inhabituel. Enfin bref, pour aller à la cantine, va tout droit. Ne tourne surtout pas ! Tu risque de te perdre sinon.
Lierre, intrigué par les indications, commença à avancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luen.virtuaboard.com
jinwoo
Admirateur
Admirateur
avatar

Nombre de messages : 185
Age : 29
Localisation : dans un patelin pommé que même la France ne sais pas qu'il existe.
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Hanaka   Mar 30 Jan - 21:21

c'est quoi un naga ?

oui ça va.
parfois c'est pas très clair surtout au niveau du cour et du mauvais esprit, après qql minutes, ça va on comprend.

mais c'est good mister, continu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coreedusud3.ifrance.com
Luen
Admin
Admin


Nombre de messages : 158
Age : 31
Localisation : Est-ce un endroit réel ou un rêve...?
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Hanaka   Mar 30 Jan - 22:59

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luen.virtuaboard.com
jinwoo
Admirateur
Admirateur
avatar

Nombre de messages : 185
Age : 29
Localisation : dans un patelin pommé que même la France ne sais pas qu'il existe.
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Hanaka   Mer 31 Jan - 16:12

ok mister merci, mi homme mi serpent en gros.

ton dernier lien est mort. enfin il existe plus.

par contre tu en pense quoi de mon futur bouquin ? cf écris perso.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coreedusud3.ifrance.com
Luen
Admin
Admin


Nombre de messages : 158
Age : 31
Localisation : Est-ce un endroit réel ou un rêve...?
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Hanaka   Lun 5 Fév - 20:37

Un long couloir de pierre éclairé par des fenêtres le conduisait lentement vers des odeurs de mets délicieux. Il se pris quelques instants pour laisser ses yeux vagabonder sur le paysage alentour.
« Je suis à l'Académie. Si je suis bien, là ça doit être le sommet Fydre dont on m'a tant parlé et au fond...la forêt des Brumes...et tout cette herbe verte. Quel paysage enchanteur. La plaine des Guerriers est magnifique. »
Lierre repris le chemin du réfectoire. Le soleil illuminait l'endroit qui resplendissait de milles couleurs. Le blanc et vert pastel du chemin s'accordait tranquillement avec les champs de fleurs oranges tachées de bleu dont l'avatar avait toujours voulu connaître le nom. La période estivale était visiblement en train de débuter.
Le couloir s'acheva finalement sur une espèce de salle d'armes. Les armures menacantes semblaient épier ses mouvements.
Tandis qu'il marchait sereinement, Lierre se rappelais un détail évoqué par son « comité d'accueil de l'académie » - composé d'une personne – qui lui avait dit..
« Fait attention à la salle ou il y a les armures. N'y reste pas trop longtemps, et si jamais tu vois une ombre, un mouvement, fuis à toute vitesse ! »
Il s'immobilisa un instant pour regarder aux alentours. La pièce lui semblait soudain vraiment sombre et menacante.
Pris d'une peur sans vraie raison il couru pour sortir de la classe, et dans sa course croisa un professeur en blouse blanche. Qu'il pris pour un fantôme.
« Haaaaaaaaa c'est quoi cet endroit ? »
Lierre couru, couru, puis percuta une porte de plein fouet et s'étala sur le sol d'une petite cour en extérieur. Il ouvrit les yeux. La porte était en plein milieu de l'endroit.
« Hum. Il y a un problème si je ne me trompe pas, pensa-t-il. Une porte est censée donnée sur un autre endroit, et donc être une entrée ou une sortie. Alors...pourquoi celle-là est en plein milieu ?! »
La porte immobile, en bois et aux ornements métalliques n'avait pas bougé à l'assault de Lierre. Comble de l'illogisme, elle se trouvait être totalement différente de l'autre côté. Contre la porte, justement, et ouverte pour rentrer dans le bâtiment, formant une sorte de porche. En refaisant le tour, il retrouvait la même porte qu'avant, solide et surtout plantée au centre de l'école.
Le soleil commençait à se camoufler derrière quelques nuages.
« Après tout, elle m'a bien dit tout droit. »
Il tourna la poignée avec détermination.


Chapitre 1
Ame de pluie


Bruit de tonnerre et griffonements sur un morceau de papier. Il pleut, et le petit enfant de huit ans écrit, écrit encore.

Chers parents,

Je vous écris ce dimanche de la Crypte. Nous avons été autorisés à écrire des lettres pour l'extérieur de l'île, mais encore sous surveillance. Ce n'est pas grave. Je vous remercie encore pour m'avoir envoyé ici. Au début j'ai eu peur de ne pas me plaire, tout semblait trop grand, trop riche, trop incroyable pour moi, petit débutant. J'ai beau avoir été considéré comme le surdoué de notre ville cachée des Monts Juom, mais ici mon talent à été aussi remarqué que si j'étais un paysan avec des guerriers. Bien sur, je suis accepté et c'est ce qui compte.

J'ai commencé les cours depuis deux mois déjà. La plupart des enfants dans ma classe sont plus âgés et plus doués. Ils connaissent déjà les programmes de l'année, et je suis l'un des seuls à travailler vraiment. Nous avons d'ailleurs commencé aujourd'hui à apprendre ce qui m'avait vraiment fasciné chez l'ancien, les araignées. On étudie les poisons, et nous nous essayons à survivre à une faible quantités dans nos travaux pratiques. Je n'avais pas vraiment compris au début pourquoi la moitié de la classe avait disparue le temps d'une semaine, et pourquoi trois n'étaient pas revenus. On ne plaisante pas ici, et nous sommes formés à devenir un jours de grandes personnes douées.

Quand bien même, j'ai réussi à me faire accepter comme je l'ai dit. Au début on me considérait comme un faible. Aujourd'hui, je suis à ce qu'il paraît l'un des plus doués de la classe. J'ai oublié de vous le signaler d'ailleurs, au total nous sommes cinquante, avec ceux déjà partis. Il y en a qui partent, régulièrement.

On viens de distribuer le programme de la semaine prochaine. Tout d'abord, lundi, nous avons le premier cours commun avec les filles. Elles me font peur, elles sont passées à ce que mes camarades disent, maîtresses des poisons et la plupart savent utiliser les araignées. Mardi nous avons le premier cours sur cadavre. Cela sera avec des cadavres de poissons, et j'espère que j'arriverais à utiliser tout ce que l'on m'a appris pour réussir. Ensuite ça sera les cours habituels.

J'espère que vous allez bien, et que tout se passe bien au village. Donnez le bonjour à l'ancien de ma part, et dites-lui que tout va bien, qu'il ne s'inquiète pas.

Vivement que je puisse venir vous voir.

Affectueusement, Lierre.


Il a fini, il s'arrête. L'orage gronde encore, mais il ne s'en soucie guère. Il pars pour donner une lettre à une personne qui va les envoyer, quand il entend quelqu'un qui monte les escaliers grinçants de la demeure lugubre.
« Non...non, pas ça...
-Lierre ?
-Surtout...Non...N'y touchez pas ! »
Il se réveilla en sursaut, et le soleil éclatant lui piqua les yeux.
« C'est une habitude de s'évanouir n'importe où n'importe quand chez toi ?
-Je...Désolé...Je me suis rappelé un truc et...
-Le passé n'a pas à intervenir ici. Ne montre pas de signe de faiblesse. On m'a un peu parlé de ton enfance, tu n'a pas grandi dans le monde des dieux. Fait attention.
-Désolé...merci. »
Dash lui désigna la cantine. La porte avait disparue.
« Tiens, où est passée...commença Lierre en regardant Dash. Hum, rien. »
Dash lui lança un regard intrigué et pénétra dans le bâtiment décrépit servant de restaurant aux étudiants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luen.virtuaboard.com
jinwoo
Admirateur
Admirateur
avatar

Nombre de messages : 185
Age : 29
Localisation : dans un patelin pommé que même la France ne sais pas qu'il existe.
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Hanaka   Jeu 8 Fév - 22:37

mais ici mon talent à été aussi remarqué que si j'étais un paysan...
que > comme non ?

ça manque de détails pour les évanouissements. je veux dire que sa tombe parfois comme un cheveux sur la soupe. il écrit ça lettre, pas de contexte, tombe dans les pommes et on ne l'apprend que de quelqu'un d'autre > ??? bizard.


sinon toujours aussi bien, continue. t'arrête pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coreedusud3.ifrance.com
Luen
Admin
Admin


Nombre de messages : 158
Age : 31
Localisation : Est-ce un endroit réel ou un rêve...?
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Hanaka   Jeu 8 Fév - 22:50

Ha bon ? Hum jvais revoir ça !

Sinon la lettre c'est normal. C'est un souvenir d'enfance, c'est comme une sorte de rêve, des éclats de son passé qu'on voit au fur et à mesure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luen.virtuaboard.com
jinwoo
Admirateur
Admirateur
avatar

Nombre de messages : 185
Age : 29
Localisation : dans un patelin pommé que même la France ne sais pas qu'il existe.
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Hanaka   Lun 12 Fév - 13:01

ok mister

là je comprend un peu mieux le sens de ta lettre. essais toujours de mettre une explication ou un petit contexte.
pour toi ça un sens mais pour ceux qui lise, ils doivent faire plus d'effort car c'est pas aussi précis que nous (auteurs et écrivains ^^)


allez mister, j'attend la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coreedusud3.ifrance.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hanaka   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hanaka
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'île Mythique :: Essais :: Roman de fantastique-
Sauter vers: